Actualités Gourmandes Printemps 2018

Voici quelques nouveautés dans le paysage gastronomique romand de ces dernières semaines. Si vous connaissez d’autres nouvelles qui mériteraient d’être sur cette page, n’hésitez pas à utiliser notre formulaire de contact pour une mise à jour.

Brèves de Comptoir

Fribourg

Ouverture d’une succursale de Luigia à la rue de Lausanne 91 à Fribourg – Ben & Léo ouvre un bar à nouilles, le Kumo.

Genève

Philippe Chevrier ouvre un restaurant italien à la place du 49 Rhône. Le chef étoilé inaugure son premier établissement dédié à la cuisine méditerranéenne sous le nom de Marjolaine. – Le restaurant le Lou One à Genève propose désormais un brunch le dimanche – Le restaurant lausannois Eat Me devrait ouvrir une nouvelle table à Genève. – L’ancien Paris Bistrot est devenu le Seppia Bistro, passant de la bistronomie française à la cuisine italienne. – Réouverture de l’Olivier de Provence à Carouge avec le chef Philippe Durandeau qui propose une cuisine bistronomique. – Nouveau concept au restaurant Le Rasoi by Vineet du Mandarin Oriental qui propose désormais un nouveau concept basé sur partage des mets qui sont servis au centre de la table, une cuisine indienne toujours inspirée par le fameux chef Vineet Bhatia.

Neuchâtel

Nouveau chef au restaurant O’Terroirs de l’hôtel Beau-Rivage ou le second Clément Feuz succède au chef Eric Mazéas.

Vaud

Notre coup de coeur l’Acquarello de Froideville a fermé ses portes fin janvier. Bonne nouvelle, les restaurateurs cherchent un nouvel endroit pour exercer leurs talents;O) – Réouverture de la mythique Grappe d’Or à Lausanne avec une équipe qui associe les gérants du Great Escape et un ancien cuisinier du Cinq. – Changement de tenanciers au restaurant des Trois Sapins à Longirod où débarquent les anciens du Petit Bouchon d’Etoy. – Ouverture à Morges de l’Envie avec en cuisine Elodie Schenk, meilleure apprentie cuisinière du canton de Vaud et 2ème au Bocuse d’Or Suisse 2014. –
Le restaurant Au Fil de l’Eau à Clarens, ancien Ermitage d’Etienne et Isabelle Krebs, va retrouver son nom d’origine en passant sous la gestion du groupe Boas. – Nouveaux propriétaires et cuisinier à l’Auberge de Rivaz. – Fermeture définitive du restaurant Très à Montreux, remplacé par un restaurant chinois. – David Tarnowski, anciennement étoilé Michelin au Montagne à Chardonne avant de partir cuisiner pour une clinique privée montreusienne reprendra l’Auberge de la Veveyse de St-Légier en mai. – Le restaurant le Grütli à L’Isles a changé de mains en janvier 2018. – Le buffet de la gare de Chernex, anciennement le P’tit Train Bleu, a désormais un nouveau chef et un nouveau nom : La Lanterne. – A Veytaux/Chillon, la Petite Falaise a été remplacée par un restaurant italien Benvenuti al Sud. – Fin du certaine cuisine traditionnelle à Vevey avec la fermeture définitive du Café de l’Avenir fin janvier et le départ à la retraite des tenanciers du Central. – Nouveaux tenanciers depuis janvier au Café du Raisin de St-Saphorin. – Déménagement de la Maison Thaï qui quitte Mex pour rejoindre le centre de Pully à la place de l’ancien Clergère. – L’école hôtelière de Glion ouvre un restaurant d’application gastronomique le Bellevue sur le modèle du Jardin des Sens de celle de Lausanne. Une partie des MOF de supervision de cette nouvelle table provient également du Jardin des Sens.

Valais

Le restaurant du Lac à Arbaz a de nouveaux tenanciers depuis février 2018. – Fermeture du restaurant la Belle Hortense à Conthey, remplacé par un restaurant thaïlandais. – Fermeture prévue du musée et du restaurant de la Fondation Arnaud à Lens à fin mai. – Fermeture au 31 mars du Café des Alpes à Orsière, 1 étoile au guide Michelin. – Atelier Gourmand Marie-Emilie à Vétroz a réouvert sous le nom de Kidam

Reste du Monde et Suisse Allemande

Paul Bocuse, le « cuisinier du siècle », est mort. Le grand chef français, infatigable héraut du prestige tricolore et de sa propre renommée, est mort dans son sommeil, samedi 20 janvier à l’âge de 91 ans. – Google a vendu Zagatt, le guide gastronomique historique de référence pour les USA. Une autre preuve qu’il n’y a pas vraiment d’argent à se faire dans les guides gastronomiques classiques ;O)

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.