Auberge Communale – Le Mont-sur-Lausanne

Il n’est jamais évident de succéder à Eric Lamoureux qui était une des références lausannoises de la bonne cuisine. Eric Gavin et sa charmante épouse Jeannine semblent avoir maintenu l’Auberge du Mont dans cette catégorie des adresses où l’on peut venir se faire plaisir sans forcément ressentir des douleurs à son porte-monnaie.
Adresse : Place du Petit-Mont, 1052 Le Mont-sur-Lausanne, 021 653 23 23, fermé dimanche et lundi
Temps : samedi midi d’automne ensoleillé. La partie « café » où nous sommes est vide, mais la partie restaurant est pleine.
Situation : au centre du village, places de parc à côté du restaurant.
Repas :
* Poulpe à la galicienne (amuse-bouche)
* Panaché d’entrées surprises
* Suggestion »1900″à choix
* Assiette de fromages
* Symphonie de douceur
Boisson :
2 décis de Harmonie de Gascogne, Domaine de Pellehaut 2008 à 6 francs le décis
3 décis de Château de Beaumont, Côtes de Blaye, 2005 à 7 francs le décis
La carte des mets présente une bonne liste d’entrées, plats et desserts, ainsi que trois menus. Nous choisissons le premier menu « Esprit Classique » qui pour 65 francs semble offrir de la diversité et des surprises… qui s’avéreront toutes excellentes. Cela commence avec un amuse-bouche savoureux de poulpe à la galicienne. En guise d’entrées, nous découvrons ensuite une composition qui comprend un mi-cuit de thon délicat, une terrine de lièvre très savoureuse et du magret de canard fumé façon carpaccio avec des lamelles de poires. Le tout est accompagné d’une salade toute en fraîcheur et en saveurs. Comme suggestion 1900, nous avons choisi une longe de veau aux senteurs de morilles. Le chef a eu l’excellente idée de mettre une partie de la sauce en bocal réchauffé, ce qui permet de mieux la savourer durant toute la dégustation de l’assiette. Il y a une bonne quantité de viande et les accompagnements sont aussi réussis. Nous pouvons ensuite choisir trois fromages sur un chariot bien fourni et toutes nos sélections se révèlent bien affinées. Pour terminer, une palette de desserts permet de goûter entre autres un moelleux au chocolat, un nougat glacé, une glace au café. Il n’y a rien à jeter et c’est une solution agréable lorsqu’on aime varier les plaisirs. Les chocolats maison qui accompagnent les cafés permettent de terminer en douceur cette suite de plaisirs gourmands.
La carte des vins est bien remplie avec de bonnes références suisses et françaises dont la responsabilité principale de choix revient à la patronne. Une sélection variée de crus au verre permet d’associer plus finement le choix des vins aux mets pour les petites tables ou pour un repas de midi en semaine.  Le Gascogne est très fruité tout en conservant assez d’acidité. Le Château Beaumont dispose d’une bonne structure mais qui n’écrase pas le fruit, ce qui lui permet d’être autant à l’aise avec le veau qu’avec une fourme d’ambert.
Service : sympathique et professionnel par la patronne avec de bons conseils et explications sur les vins proposés au verre
Prix : 175 francs pour deux
Site Internet : http://www.aubergedumont.ch/
En conclusion : Un excellent moment gourmand avec accueil très sympathique. Le bon rapport qualité prix du repas incite encore plus à recommander cet endroit.

Poulpe à la galicienne
Poulpe à la galicienne
Panaché d’entrées surprises
Panaché d’entrées surprises
Longe de veau au goût de morilles
Longe de veau au goût de morilles
Symphonie de douceur
Symphonie de douceur

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.