Café de Peney – Peney

Situé à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau du Domaine de Châteauvieux, le Café de Peney est la succursale la plus proche du navire amiral de Philippe Chevrier. Sa cuisine semble plaire au chef, puisque celui-ci y mangeait lors de notre passage.

Adresse : Café de Peney, Route d’Aire-la-Ville 130, 1242 Peney-Dessous / Satigny, 022 753 17 55; ouvert tous les jours


Temps : un lundi midi nuageux d’octobre, restaurant rempli à 100%
Situation : au bord de la route au milieu de Peney, parking à côté du restaurant
Repas :
* Marbré de foie gras de canard, compotée de figues aux cinq épices et sa brioche toastée
* Emulsion de courge et noix de coquille Saint-Jacques de Norvège poêlée au thym, haricots blancs, éclats de lard du Valais
* Entrecôte de cerf, jus au poivre noir, légumes oubliés et spätzlis
* Pomme tatin et son sablé Breton, crème glacée à la cannelle
Boisson :
* 2 verres Assemblage du Café de Peney blanc, Roger Burgdofer, Domaine du Paradis
* 2 verres Sauvignon Blanc et Gris Doux, Philippe Chevrier Domaine de Châteauvieux
* 2 verres Chardonnay, Cave de Genève
* 2 verres Malbec, Guy Ramu Domaine de Chafalet
La carte des mets est très courte, complétée par un petit menu du jour à 26 francs et un menu plus élaboré à 82 francs que nous choisissons. Le repas commence déjà à haut niveau avec un excellent foie gras auquel fait contrepoint une petite compote qui donne l’impression d’avoir du pain d’épice liquide dans la bouche. L’émulsion qui suit est aussi intéressante avec une Saint-Jacques qui allie croustillant externe et tendresse interne. Elle baigne dans une émulsion aérienne dans laquelle nagent quelques chips de lard aussi goûteuses qu’un chorizo. Je suis un peu moins convaincu par l’apport des haricots blancs. La viande de cerf est parfaitement cuite et bien accompagnée d’une sauce qui vient la relever sans l’écraser, une belle combinaison dont j’aurais pu apprécier sans problème une portion un peu plus généreuse. Enfin, je décerne une mention spéciale au fin dosage aromatique de la glace à la cannelle dans un dessert dont chaque composant était très bien réalisé.
La carte des vins propose une liste impressionnante de vins du terroir genevois, complétée quelques bonnes bouteilles de France et une petite liste de vins de collections, comme un Yquem de 1967 à 4500 francs. N’étant pas sûr de la qualité de ce millésime, j’ai préféré, après avoir goûté en apéritif à l’assemblage « maison » élaboré par le domaine du Paradis fruité au nez et gras en bouche, choisir pour le foie gras un assemblage doux de deux sauvignons. Ce vin propose un nez de fruits exotiques dans lequel dominait l’ananas et offre en bouche une douceur sans lourdeur alcoolique. Pour le Saint-Jacques, j’ai choisi un Chardonnay avec un nez agréable de vanille et une belle fraîcheur en bouche. Le Malbec n’est pas courant en Suisse et celui proposé par Guy Ramu offre une belle présence en bouche avec un nez plus léger et complexe que ses cousins de Cahors ou d’Amérique du Sud. J’ai pu y distinguer successivement durant le repas des arômes d’épices (poivre), de fleurs rouges, de pruneaux et de cassis. Une belle et agréable surprise.
Service : professionnel et amical
Prix : 240 francs pour deux
Site Internet : http://www.cafedepeney.ch/
En conclusion : Le café de Peney propose une cuisine inventive avec une belle justesse des goûts. Si le terme de bistronomie est mentionné sur le site internet du restaurant, l’aspect bistrot s’applique plus au cadre et à un service qui sait être pro sans être guindé, car la cuisine mérite amplement l’appellation de gastronomie. Réservation conseillée
Idée de balade : En partant de Satigny on peut rejoindre Peney en 1h30 en passant par les vignobles de Chouly et Peissy. Le retour sur Satigny prend environ une heure si l’on passe par le bois de Merdisel (prendre la route direction Vernier derrière le restaurant ou moins si l’on choisit l’option directe qui suit la rivière du Nant d’Avril (départ un peu au nord) Tous ces parcours sont bien balisés.

Marbré de foie gras de canard, compotée de figues aux cinq épices et sa brioche toastée
Marbré de foie gras de canard, compotée de figues aux cinq épices et sa brioche toastée
Emulsion de courge et noix de coquille Saint-Jacques de Norvège poêlée au thym, haricots blancs, éclats de lard du Valais
Emulsion de courge et noix de coquille Saint-Jacques de Norvège poêlée au thym, haricots blancs, éclats de lard du Valais
Entrecôte de cerf, jus au poivre noir, légumes oubliés et spätzlis
Entrecôte de cerf, jus au poivre noir, légumes oubliés et spätzlis
Pomme tatin et son sablé Breton, crème glacée à la cannelle
Pomme tatin et son sablé Breton, crème glacée à la cannelle

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.