Pachacamac – Genève

Avec sa position au bord ‘un grande artère et sa vue sur les rails de la gare Cornavin, on cède facilement à la tentation de dire que l’environnement du Pachacamac à Genève n’est pas le Pérou. C’est pourtant bien une interprétation savoureuse, colorée et gastronomique de la cuisine qui a valu à ce restaurant de faire son entrée dans le guide Gault & Millau et retenu l’attention de votre serviteur. J’étais également désireux de découvrir une cuisine qui figure régulièrement au palmarès des 50 meilleurs restaurants du monde.

La carte Pachacamac à Genève propose de choisir dans une petite une dizaine d’entrées et de plats principaux. A midi, un plat du jour avec entrée est disponible pour 28 francs. Le serveur m’avait annoncé l’entrée de manière simplifiée, mais il répondit très gentiment à mes questions la magnifique assiette qui arriva sur ma table et dont les saveurs étaient à la hauteur de ses couleurs. Les petits morceaux de dorade fraîche étaient subtilement réhaussés par une sauce pimentée où j’ai cru également percevoir des notes de citron vert. Quelques petits morceaux de mangue y apportaient un peu de fraîcheur alors des petits morceaux de maïs croustillant et des algues frites donnaient à l’ensemble un peu de croquant. Le tout n’aurait pas dépareillé sur la table d’un restaurant étoilé. On redescendait un peu sur terre avec le plat principal, un classique, mais savoureux, riz sauté qui était généreusement garni de boeuf et de petites herbes fraîches. Un plat qui n’aurait pas surpris dans un restaurant asiatique.

La carte des vins du Pachacamac de Genève tient sur une petite page A4. Elle propose un choix varié de vins issus principalement des Andes ou de Suisse dont la majorité est disponible sous la forme de vin au verre. N’y ayant plus goûté depuis longtemps, j’ai opté pour un Carmenere chilien au nez expressif rappelant par instants la liqueur de cassis. La bouche était plus traditionnelle avec des arômes de pruneau sec associés à des notes boisées. Le tout était fondu dans une matière ronde et souple qui dévoilait sa puissance sans lourdeur excessive.

Repas :
* Sashimi de daurade aux piments péruviens
* Riz sauté au boeuf
Boisson :
*1 verre Carmenere 2011, Vina Von Siebenthal
Service : professionnel, attentif et sympathique
Prix : 45 francs pour une personne
En conclusion : Ce passage au restaurant Pachacamac de Genève va rester dans la mémoire du gourmand que je suis, avec cette cuisine où l’Amérique du Sud et l’Asie se rencontrent pour le plaisir de mes papilles et de mon estomac. Si j’y ajoute une jolie petite carte des vins, un accueil sympathique et un décor chaleureux et original (jusque dans les toilettes qui méritent le déplacement), cette table n’a eu aucune peine à entrer dans la catégorie coup de coeur, déjà presque acquise uniquement lors du « nettoyage » de la sauce pimentée de l’entrée avec l’excellent pain maison.
Visite : un jeudi midi de début novembre 2015, restaurant rempli à 30 %
Adresse : Restaurant Pachacamac, Rue Voltaire 11, 1201 Genève
Téléphone : 022 735 76 15
Horaire : fermé le dimanche et le lundi
Situation : une petite rue à 5 minutes à pied de la gare Cornavin; arrêt Isaac Mercier des trams 14 et 15, parking dans la rue
Site Internet : http://www.pachacamacrestaurant.com/
Dans les environs :
* Restaurant le Sansui, Genève
* Restaurant Le Lexique, Genève

Sashimi de daurade aux piments péruviens
Sashimi de daurade aux piments péruviens
Riz sauté au boeuf
Riz sauté au boeuf

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Restaurant Pachacamac, Genève

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.