Restaurants et vins du Piémont

Villa Cornarea, Canale d’Alba – Italie

14 avril 2010

Pour mes vacances je préfère généralement investir plutôt dans la gastronomie que dans les hôtels, tant que j’ai une chambre propre et tranquille pour dormir. A ce titre, la Villa Cornarea où j’ai séjourné pour la troisième fois tient une place exceptionnelle bien particulière dans mon coeur. « Agriturismo » est un titre bien trompeur pour cette magnifique maison de maître posée sur le sommet d’une colline et qui comporte une dizaine de chambres. Un accueil familial, un service personnalisé et la possibilité de déguster les vins du domaine complètent la magie du lieu. J’ai une petite préférence pour les chambres du dernier étage, un peu plus « cosy » et avec des terrasses qui dominent le paysage. Site Internet: http://www.villacornarea.com/

Enoteca del Roero

9 avril 2010

Région un peu à l’écart des zones principales du tourisme piémontais, le Roero offre une belle panoplie de producteurs qui ne peuvent se reposer sur une appellation au nom vendeur. Ils proposent ainsi des vins d’un rapport qualité/prix très intéressant. Ils ajoutent aux cépages rouges nebbiolo et barbera traditionnels une série de blancs intéressants avec l’arneis. L’oenothèque de Canale permet de déguster une bonne douzaine de bouteilles, avec une offre équilibrée entre rouges et blancs dans un contexte tranquille avec une salle dédiée et des verres de bonne qualité.

All’Enoteca, Davide Palluda – Canale, Italie

8 avril 2010

Beaucoup disaient à Davide Palluda qu’il ne réussirait jamais à faire tourner un restaurant étoilé Michelin « perdu » au milieu du Roero. Une clientèle à 90% italienne reconnaît pourtant ses qualités et se déplace depuis les grandes villes des environs pour venir goûter sa cuisine. Si vous êtes aussi dans la région, faites le détour car il le mérite et vous aurez beaucoup de plaisir à savourer sa cuisine.

La Piola – Alba, Italie

8 avril 2010

Souvenirs d’un premier repas piémontais dans cette structure vitrée qui dépasse des arcades de la grande place d’Alba avec le plaisir de découvrir la saveur de la carne cruda et la chaleur d’un verre de Barolo. Quelques années plus tard, la qualité de l’endroit n’a pas varié et le plaisir non plus.

Enoteca Regionale del Barbaresco

8 avril 2010

Regroupant 95% des producteurs (mais pas Gaja), l’oenothèque permet d’acheter les vins de presque tout le Barbaresco pour une gamme de prix allant de 12 à 150 euros. Chaque semaine, six vins sont proposés à la dégustation.

Il Centro – Priocca d’Alba, Italie

7 avril 2010

Sur les conseils de nos hôtes, nous découvrons dans ce petit village entre Alba et Asti ce restaurant par ailleurs recommandé par le Michelin. Dans la cuisine, madame Cordero associe avec bonheur tradition et modernité alors que son mari oeuvre en salle. Dans l’oenothèque située en face du restaurant, sa maman veille pour indiquer au voyageur l’entrée du restaurant pas évidente à voir le soir depuis sa voiture.

1 2 3