Domaine des Chers – Juliénas, France

Propulsé à la tête du Domaine des Chers à Juliénas à la suite au décès de son père, Arnaud Briday n’a certainement pas à rougir de ses débuts. Il vinifie des vins du Beaujolais avec une belle personnalité et ceci n’est d’ailleurs pas passé inaperçu puisque son travail a été reconnu par plusieurs magazines comme le Wine Spectator par exemple.

Domaine des Chers Le Secret de Mon Père Ce jeune vigneron de 29 ans est un peu atypique puisqu’il conserve pour le moment une autre activité professionnelle durant une partie de la semaine en se faisant aider par un collègue pour les travaux de ses vignes dont certaines ont plus de 90 ans. Le rosé n’est pas courant dans le Beaujolais, mais je vous conseille de ne pas passer à côté de son « Rosé Enchanté ». Produit par saignée, le millésime 2011 est de belle couleur et propose un nez parfumé de fruits rouges. La bouche est grasse et structurée avec un bel équilibre entre le fruité du rosé et le côté vineux. Un vin qui convient tout aussi bien en apéritif que pour accompagner un bon repas d’été.  On passe ensuite aux vins rouges. Il faut noter que tous les vins du Domaine des Chers sont vinifiés en cuves, Arnaud Briday tenant à mettre en avant le côté fruité du gamay. La robe du Saint-Amour 2011 est de couleur rubis foncée. Le nez est expressif avec des parfums de baies de bois et des notes de cerises noires. La bouche est élégante. Un peu plus de substance pour le Juliénas du même millésime avec une bouche structurée et moelleuse. On continue la montée en puissance au niveau du palais avec le Juliénas 2010 où les arômes de baies des bois dominent avec une belle sensation de matière. Dans la même année, le Secret de Mon Père est très impressionnant. Cette micro-cuvée de moins de 4000 bouteilles a un nez charmeur avec des notes de liqueur de prune ou de fruits secs sur une trame de fruits noirs. Avec sa structure et la densité de matière en bouche, on jurerait que le vin a été élevé en fûts. Très longue persistance. Même intensité pour le millésime 2011, mais avec des arômes qui sont plus dominés par les fruits rouges, aussi bien au nez qu’en bouche.
Accueil : Sympathique, passionné et compétent par Arnaud Briday et sa maman
En conclusion : Une dégustation sympathique d’une gamme de vin du Beaujolais diversifiée et avec un bon rapport prix-plaisir puisqu’il faut compter entre 6 et 12 euros. Arnaud Briday espère pouvoir proposer du blanc d’ici quelques années.
Prix de la dégustation : gratuit
Adresse : Domaine des Chers, Les Chers, 69840 Juliénas, France
Site Internet : http://www.domaine-des-chers.fr/
Situation : Un peu avant le bourg de Juliénas lorsque l’on vient depuis Saint-Amour sur la D17E

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.