Vins de la Ville de Morges

A l’occasion de la Foire aux Vins de Lausanne organisée par la Coop, j’ai eu le plaisir de découvrir les vins de la Ville de Morges parmi quelques producteurs extérieurs qui avaient été invités sur le bateau de la CGN. Un petit coin tranquille avec une présentatrice compétente et passionnée qui nous a permis de déguster et d’échanger dans de bien meilleures conditions que sur les stands embouteillés (c’est le cas de le dire…) des vins Coop/Mondovino.

Le Domaine de la Ville de Morges a acquis une notoriété accrue pour son savoir-faire en remportant de nombreuses récompenses comme une première place au Mondial du Chasselas. Une dizaine de vins étaient proposés à la dégustation et je n’ai eu que des bonnes surprises. Cela a commencé par l’excellent Réserve Chasselas Grand Rue 2016 dont le millésime 2013 avait gagné le Mondial du Chasselas 2015. J’ai apprécié un vin ample et aromatique avec des arômes de fruits blancs et un petit côté beurré. A 13 francs à la cave, c’est un chasselas à l’excellent rapport qualité/prix. De bonnes sensations aussi avec le Gamay Réserve 2015, encore jeune et tannique en bouche, mais qui proposait des parfums et des arômes de baies des bois et de cerise qui laissent envisager un bon nectar une fois l’effet du bois réduit. Une mention bien également pour les deux assemblages vieillis en barrique que sont les Guérites. Des vins riches et amples qui offrent, aussi bien en blanc qu’en rouge, des bouteilles pour accompagner un bon repas gastronomique.

Enfin un petit mot pour les deux « extra-terrestres » que sont les Parcelles 902 et 982 en 2016. Ces deux vins – Chardonnay pour le 902 et Gamay pour la 982 – sont cultivés en biodynamie et vinifiés sans ajouts de soufre et uniquement avec des levures indigènes. Ce ne sont pas des vins à mettre forcément dans toutes les mains (ou toutes les bouches), mais un sujet de dégustation très intéressant pour tout amoureux du vin. J’ai pour ma part préféré le 902 avec ses notes de pomme verte et de fruits jaunes qui me rappelait mes quelques dégustations de « vins oranges » ou de certains vins jurassiens. Le 982 était plus fermé au nez avec des parfums de raisin en fermentation. La bouche était plus agréable avec des notes de fruits rouges, mais manquait un peu d’ampleur à mon goût.

Référence : Domaine de la Ville de Morges, Chemin de la Morgettaz 2, 1110 Morges
L’espace de dégustation est ouvert les mercredi et vendredi soirs ansi que le premier samedi du mois
Site Internet : http://www.vinsdeterroirmorges.ch/

Vins de la Ville de Morges

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*