Bière blanche non filtrée aux agrumes – Brasserie des Franches-Montages et Brasserie des Trois Dames

« Comparaison n’est pas raison » et j’évite de mettre en relation les différents produits ou restaurants dont je parle. Il est pourtant toujours intéressant de déguster différents vins côte à côte. C’est sur cette base que j’ai eu l’idée de goûter en même temps deux bières de style comparable provenant de brasseries artisanales suisses… et aussi parce qu’avec 33 cl on ne désaltère pas deux personnes qui rentrent d’une journée de marche.

Les fiches techniques des protagonistes

La Salamandre, bière blanche non filtrée, Brasserie des Franches-Montages (BFM)

La Salamandre, bière blanche non filtrée, Brasserie des Franches-Montages (BFM)
Composition : eau, malts d’orge et de blé, blé, houblon, sucre, miel de fleurs, levure, coriandre, écorce d’orange et girofle
Producteur : Brasserie des Franches Montagnes, chemin des Buissons 8, 2350 Saignelégier
Achat : 3.15 francs les 33 cl chez Amstein

La Fraîcheur, bière blanche non filtrée, Brasserie des Trois Dames

La Fraîcheur, bière blanche non filtrée, Brasserie des Trois Dames
Composition : eau des deux sources, froment, malt d’orge, fleurs de houblon, levures fraîches, écorces d’oranges amères, graines de coriandre
Producteur : Brasserie Trois Dames, rue de France 1, 1450 Sainte-Croix
Achat : 3.05 francs le 33 cl chez Amstein

A la vue, la Salamandre est un peu plus foncée et trouble que la Fraîcheur, avec également une mousse plus marquée. La matière est plus présente avec un dépôt restant en fond de bouteille. Le nez de la Fraîcheur est subtil et doux, alors que la Salamandre s’exprime plus nettement avec des notes d’agrumes. Les arômes annexes (orange) sont aussi plus réduits dans bouche de la Fraîcheur, avec une amertume bien maîtrisée. La Salamandre exprime par contre une large variété aromatique avec des sensations de fleurs et de fruits, le tout sur une base amère élégante.

Alors que la Fraîcheur joue parfaitement son rôle de rafraîchissement, nous avons préféré la Salamandre pour sa personnalité plus expansive. Le seul reproche qu’on pourrait lui faire, c’est qu’à force de prendre le temps de la déguster, elle pourrait être moins fraîche à la fin du verre ;o)

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.