Pit Stop / Chez Cavu, Gérard Cavuscens – Bussigny près Lausanne (fermé)

!!! Le restaurant Chez Cavu, Gérard Cavuscens à Bussigny est définitivement fermé !!! Faire le grand écart d’un décor plus proche du Relais & Château à un emplacement plus « relais routier », c’est un peu la trajectoire de Gérard Cavusens. Etoilé Michelin à l’Auberge de l’Onde à Saint-Saphorin, il officie maintenant dans la zone industrielle de Bussigny et confirme que l’essentiel est ce qui se trouve dans l’assiette. Voir l’article Chez Cavu, Gérard Cavuscens – Bussigny près Lausanne pour notre dernière visite Chez Cavu.

Adresse : Rue de l’Industrie 63, 1030 Bussigny-Lausanne, 021 612 82 62 ou 079 412 56 96, fermé mardi soir, samedi midi, dimanche
Temps : vendredi midi d’octobre froid
Situation : Après l’hôtel Formule 1 sur la route direction Bussigny Sud, places de parc devant le restaurant
Repas :
* Frisée aux lardons et oeuf poché
* Rillettes de lapin, vinaigrette de racine et chanterelles
* Croustille de gambas parfumée au gingembre
* Entrecôte, beurre café de Paris
* Jalousie de pommes caramélisées
* Savarin au rhum
Boisson :
* 5dl de Château Saint-Jacques, Pomerol
A midi le restaurant propose un menu avec un choix entre trois entrées, plats principaux et desserts pour 34,-. On peut également ne commander qu’un plat principal pour 21,-. Malgré le fait que le restaurant soit plein, il n’y a pas de problèmes pour transformer une des entrées (les gambas) en plat principal. La frisée aux lardons est bien fraîche et les rillettes de lapin savoureuses avec en contrepoint l’acidité des chanterelles au vinaigre. Le gingembre accompagne en finesse la croustille de gambas sans trop s’imposer. L’entrecôte est tendre, le beurre à un goût « maison » et l’accompagnement bien équilibré. Les desserts sont simples, mais bons. On reconnaît dans ce repas un professionnel qui sait composer avec les contraintes de sa situation et choisir ses produits pour fournir une prestation d’un excellent rapport qualité-prix-plaisir. La carte des vins est courte mais bien diversifiée. Elle contient outre quelques bonnes références locales (Raymond Paccot, Philippe Gex) une petite sélection de Bourgogne et deux Châteaux bordelais (Fieuzal et Langoa Barton) pour les plus exigeants. Parmi le choix des vins offerts au verre, le Château Saint-Jacques est un Pomerol bien soyeux et fruité.
Service : Sympathique et efficace malgré la présence de deux grandes tablées ce jour-là.
Prix : 50,- par personne
Site Internet : aucun
En conclusion : A voir comment le chef assure le service du midi, cela donne assez envie de revenir un soir avec plus de temps et d’envies. Mais ne vous privez pas de lui rendre visite pour une pause de midi « hors norme » ;o)

Frisée aux lardons et oeuf poché
Frisée aux lardons et oeuf poché
Rillettes de lapin, vinaigrette de racine et chanterelles
Rillettes de lapin, vinaigrette de racine et chanterelles
Croustille de gambas parfumée au gingembre
Croustille de gambas parfumée au gingembre
Entrecôte, beurre café de Paris
Entrecôte, beurre café de Paris
Savarin au rhum
Savarin au rhum

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.