Auberge Communale – Aclens

!!! Le Chef Luc Parmentier a quitté l’Auberge Communale d’Aclens au début 2015. Il a été remplacé depuis par le Chef Julien Retler, ancien étoilé Michelin au Manoir à Morges. Le nouveau nom de l’établissement est La Charrue !!! L’Auberge Communale d’Aclens pourrait être une simple auberge de campagne comme les autres. Aux portes de Lausanne, Luc Parmentier, un ancien de chez Chevrier, Crisci ainsi que Wenger, et Nathalie Borne, meilleur sommelier romand 2003, ont pourtant pris l’option de proposer aussi une table de bon niveau à la hauteur de leur passé gastronomique.

L’Auberge Communale d’Aclens est séparée en deux avec une partie café et une partie restaurant, mais à midi il n’y a pas de différence de carte. La carte des mets est variée. Elle est complétée à midi par un menu du jour entrée-plat-dessert appétissant à 21 francs ainsi qu’un menu d’affaires à 55 francs qui varie en fonction du marché… et du garde-manger, puisqu’il avait déjà changé entre notre version et celle de la table voisine. Le soir un menu gastronomique est proposé avec un prix qui varie entre environ 80 et 100 francs suivant le nombre d’entrées. Notre repas débute avec une crème de brocoli juste relevée par une petite mousse savoureuse. Le tartare de crabe propose beaucoup de fraîcheur, surmonté d’une petite salade à la vinaigrette appuyée. Belle saveur aussi pour le jus du magret de canard, découpé pour une fois en morceaux épais. Cuisson précise pour les légumes, un signe pour moi de la qualité de la cuisine. Nous terminons sur une crème brûlée accompagnée d’un petit crumble (de poires?) bien épicé.

La carte des vins de l’Auberge Communale d’Aclens est grande, donnant autant d’importance aux bons vignerons suisses (Cruchon, Paccot) qu’aux vins étrangers. Le restaurant organise d’ailleurs des soirées de dégustations centrées sur un vigneron. Je choisis pour notre repas un vin du Pic Saint-Loup. Sa robe est rubis foncé avec un nez parfumé aux fruits noirs et aux épices. La bouche, un peu légère dans les premières gorgées se révèle ensuite offrir une belle matière tout en conservant une certaine élégance.

Repas :
* Crème de brocoli et mousse au lard fumé (amuse-bouche)
* Tartare de crabe
* Magret de canard et quinoa verte
* Crème brûlée à l’aspérule
Boisson :
* Clos Marie L’Olivette Pic Saint-Loup 2008
Adresse : Auberge communale d’Aclens, Rue du Village, 1123 Aclens, 021 869 91 17
Horaire : fermé le dimanche et lundi
Visite : un mercredi midi de fin novembre 2011, restaurant rempli à 70%
Situation : au milieu d’Aclens; parking à côté du restaurant
Service : Professionnel et attentif
Prix : 180 francs pour deux
Site Internet : http://www.auberge-aclens.ch/
En conclusion : Un repas de midi appétissant qui a confirmé les bonnes impressions d’un repas du soir fait il y a quelques années dans ce même restaurant. La cuisine de l’Auberge communale d’Aclens ne mise pas sur l’esbroufe mais propose une interprétation qui met en valeur les saveurs des produits. La très belle carte des vins avec une large gamme de prix constitue un autre atout de ce restaurant qui mérite de parcourir quelques kilomètres à partir de Lausanne pour le découvrir.
Dans les environs :
* Chez Cavu, Gérard Cavuscens, Bussigny près Lausanne
* Auberge Communale de la Chaux-sur-Cossonay
* Café de Chavannes, Chavannes-près-Renens

Crème de brocoli et mousse au lard fumé
Crème de brocoli et mousse au lard fumé
Tartare de crabe
Tartare de crabe
Magret de canard et quinoa verte
Magret de canard et quinoa verte

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Auberge Communale d'Aclens

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.