Restaurant Baud – Bonne, France

C’est en recherchant l’occasion de passer une soirée gourmande sans devoir reprendre ma voiture que j’ai découvert l’Hôtel-Restaurant Baud situé en Savoie à Bonne, à quelques kilomètres au sud d’Annemasse et de Genève. Celui-ci offrait un forfait pour une soirée gourmande qui me semblait intéressant dans un restaurant assez bien noté dans les guides Michelin et Gault Millau.

Placé sous la responsabilité du chef Christophe Morel, le restaurant Baud de Bonne propose une carte concentrée qui se base sur les classiques de la cuisine française agrémentés d’une touche de créativité plutôt bien maîtrisée. Outre un menu du midi à 28 euros, le restaurant propose de découvrir sa cuisine sous la forme de différents menus qui vont de 47 à 95 euros pour le menu gourmand qui était inclus dans mon forfait. Celui-ci était de très bon niveau avec des mises en bouches bien réalisées, un pressé de filets de perche original pour accompagner de savoureuses langoustines, un plat de rouget aux parfums du Sud ainsi qu’une assiette de pigeon aux goûts bien affirmés. Seul bémol dans ce concert de louanges, une foie gras qui manquait de relief aromatique et qui s’effaçait ainsi complètement derrière l’association fraise-rhubarbe . Le dessert était aussi un peu léger après le bon chariot de fromages, mais ça ne dérangeait pas trop nos estomacs à cet instant de la soirée.

La carte des vins du restaurant Baud de Bonne est volumineuse avec une quinzaine de pages qui vont des classiques de Savoie, proposés parfois à prix très doux, à quelques grands noms de Bordeaux ou Bourgogne au tarif un peu plus élevé. Pour accompagner notre menu, le restaurant proposait un choix de cinq vins avec le concept intéressant de re-remplir votre verre lorsqu’un vin était utilisé pour deux plats… ce que nous n’avons appris qu’après le premier plat, mais le problème de la mauvaise qualité du service est traité plus loin. Tous les vins étaient bons avec une mention spéciale pour l’idée originale d’accompagner l’escalope foie gras d’un Gamay des Cotes Roannaises au fruité affirmé. Mention très bien également pour le Côte du Rhône puissant et agréablement fruité qui était servi avec le pigeon et les fromages. Dommage que tous ces vins n’étaient pas servis dans des verres qui permettaient encore mieux d’apprécier leurs qualités, verres qui trônaient sur toutes les tables voisines…

Repas :
* Amuse Bouche : Saumon fumé Chez Baud, salpicon de calamar, fine compotée niçoise, coulis avocat et son macaron à l’encre
* Langoustines côtières de Norvège décortiquées sur un pressé de filets de perche à la provençale, sorbet tomate péquillos, vinaigrette d’herbes
* Escalope de foie gras de canard de Vendée poêlée clafoutis rhubarbe framboise, aigre douce acidulée
* Filet de rouget barbet cuit sur peau, caviar de petits pois à la coriandre, artichaut poivrade, billes safranées, fumet de bouillabaisse
* Granité à l’abricot et romarin
* Suprême de pigeon rôti, la cuisse confite en nem, duxelle de champignons, bavarois epinard, jus court à la truffe
* Fromages
* Assortiment de fruits rouges sur un biscuit moelleux citron, fraîcheur menthe aux éclats de meringue
Boisson :
* Saint Véran Cuvée Prestige 2014, Roger Lassarat
* Eclat de Granite 2014, Domaine Sérol
* Saut du Poisson 2013, Clos du Serre
* Marius 2012, Domaine Roche Audran
* Château de L’Ecole 2010, Julie Médeville
Service : minimum par un serveur amateur de blagues type Almanac Vermot et à l’air grognon. Il m’a semblé nous prendre en grippe parce que nous ne le trouvions pas drôle. Le tout était indigne d’un restaurant de ce standing selon mon expérience.
Prix : 320 euros pour deux personnes
En conclusion : Ce fut une soirée où la cuisine et les vins étaient de qualité, mais où nous avons eu la malchance de subir un service de très mauvaise qualité. Il n’y a rien de pire qu’un serveur qui semble faire le minimum syndical (surtout dans un restaurant de ce standing), qu’un serveur qui vous traite ostensiblement moins bien que les tables voisines. Cela a en partie gâché ma soirée gourmande et fait que je ne peux pas vous recommander cette table à la cuisine néanmoins intéressante.
Visite : un samedi soir de début juin 2016, restaurant rempli à 100 %
Adresse : Hôtel Restaurant Baud, 181 Avenue du Léman, 74380 Bonne, France
Téléphone : +33 4 50 39 20 15
Horaire : fermé le dimanche soir
Site Internet : http://www.hotel-baud.com/

Langoustines côtières de Norvège décortiquées sur un pressé de filets de perche à la provençale, sorbet tomate péquillos, vinaigrette d’herbes
Langoustines côtières de Norvège décortiquées sur un pressé de filets de perche à la provençale, sorbet tomate péquillos, vinaigrette d’herbes
Filet de rouget barbet cuit sur peau, caviar de petits pois à la coriandre, artichaut poivrade, billes safranées, fumet de bouillabaisse
Filet de rouget barbet cuit sur peau, caviar de petits pois à la coriandre, artichaut poivrade, billes safranées, fumet de bouillabaisse
Suprême de pigeon rôti, la cuisse confite en nem, duxelle de champignons, bavarois epinard, jus court à la truffe
Suprême de pigeon rôti, la cuisse confite en nem, duxelle de champignons, bavarois epinard, jus court à la truffe

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.