Restaurant de l’Ecu – Bulle

Au centre de Bulle, le restaurant de l’Ecu a été longtemps le lieu des réalisations gastronomiques d’André Thürler et un endroit de choix pour bien manger dans le chef-lieu de la Gruyère. Transformé et repris par Alain Braillard en 2011, c’est devenu une brasserie à la fois chic et conviviale où la pratique de la bonne cuisine n’a pas été oubliée.

Adresse : Restaurant de l’Ecu , Rue Saint-Denis 5, 1630 Bulle, 026 912 93 18; fermé le mardi
Site Internet : http://www.restaurant-de-lecu.ch/


Visite : un jeudi midi de fin septembre, restaurant rempli à 80%
Situation : au centre ville, un peu au sud du Château; à 5 minutes à pied de la gare; parking public en face du restaurant
Repas :
* Salade gourmande
* Pièce de cerf Grand Veneur, garniture de chasse
* Poire Belle-Hélène
Boisson :
* 3 décis de Syrah Grand Metral 2009, Provins
La carte des plats a une orientation de brasserie française. Un grand menu est disponible autour des 80 francs. A midi, un plat du jour (visuellement de qualité supérieure) est proposé pour 21 francs ainsi qu’un business lunch pour 48 francs. Ce midi, il commence par une salade gourmande qui cache sous son intitulé anodin un beau mélange d’herbes fraîches et de légumes, juste fatigués par une vinaigrette bien dosée. La surprise gourmande est apportée par des morceaux de jambon cru et un délicieux morceau de foie gras. Très beau duo ensuite avec une viande de cerf tendre et savoureuse, élégamment accompagnée par une sauce bien dosée aussi bien en force qu’en quantité. Belle originalité dans les accompagnements de chasse aux références classiques avec par exemple des petits demi-nems au chou rouge et des mini-grappes de raisin poêlées. Le dessert qui termine le repas est classique, mais bien réalisé avec notamment un chocolat présent sans lourdeur.
La carte des vins est importante et bien construite avec des prix qui me semblent très raisonnables comme ce Château Chasse-Spleen 2008 disponible pour 65 francs. Un grand tableau à l’entrée du restaurant indique une petite dizaine de vins de qualité disponibles au verre. J’y choisis une Syrah valaisanne au nez agréablement fruité. On retrouve ces arômes dans une bouche structurée et plaisante avec des notes épicées.
Service : professionnel, attentif et convivial
Prix : 135 francs pour deux
En conclusion : S’il est toujours difficile de juger un restaurant durant la période de chasse, la cuisine dégustée au restaurant de l’Ecu avait une précision et des saveurs dignes d’un restaurant gastronomique. Le tout est servi dans un contexte professionnel et convivial qui font d’un repas un moment très agréable. Si l’on ajoute à ces qualités une très belle carte des vins à prix doux, voici un restaurant qui mérite un coup de coeur et une visite si vous passez par la Gruyère.
Dans les environs :
* Paris Bangkok, Bulle
* Hôtel de Ville, Vaulruz
* Le Castel, Le Pâquier
* Hostellerie Le Vignier, Avry-devant-Pont

Salade gourmande
Salade gourmande
Pièce de cerf Grand Veneur, garniture de chasse
Pièce de cerf Grand Veneur, garniture de chasse
Poire Belle-Hélène
Poire Belle-Hélène

2 commentaires sur Restaurant de l’Ecu – Bulle

  1. Mr. Je apprécie vous comentaires gastronomiques, même si cette fois je dois vous dire que, justement c’est part une bonne chasse que l’ ont reconnais un bon restaurant !!! Qu’elle soit classic, moderne au revisitée, je trouve que aujourd’hui tout le monde fait de la chasse!!Je vous précise que personnellement j’apprécie énormément la chasse, et souvent je suis très déçu, alors pour ma part je reconnaît d’autant plus un bon restaurant par ça bonne chasse. Merci pour vos critiques, meilleurs salutations .

  2. ce dimanche de Toussaint, réunion de famille oblige, nous réservons une belle tablée au restaurant de l’Ecu à Bulle.

    Accueil chaleureux, très bon rapport qualité/prix pour le menu « lunch du dimanche ». service discret et agréable. choix de vins d’excellente qualité à des prix très doux.

    la gigue de chevreuil à tomber avec ses accompagnements juste délicieux et un dessert très léger pour terminer.

    seul bémol : servir du thé lipton sachet avec une tranche de citron dont on avait enlevé des bouts de zeste…. et de la crème à café en godets Cremo 🙂

    adresse où nous reviendrons avec grand plaisir.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.