Dégustation Mathieu Vins 2012

Comme chaque fin d’année, la maison Mathieu Vins à Aclens organise une dégustation de vin avec la présence de quelques bons producteurs de France.

Lucien Crochet La Croix du Roy 2010 Je commence cette dégustation par les Chablis de coopérative la Chablisienne dont les vins proposent une belle minéralité. Une petite préférence pour le Chablis 1er Cru Les Fourneaux 2008 au nez vanillé et à la bouche ample et coulante. Je poursuis dans la Bourgogne des vins blancs avec le Domaine Ballot-Millot à Meursault. Une palette aromatique typique et une belle densité en bouche pour les deux Meursault Les Criots et le 1er Cru Genevrières encore marqués par le bois de l’élevage. Le Volnay 1er Cru Taillepied n’est pas mal non plus. Ce rouge élégant et structuré offre des arômes gourmands de griottes. Sancerre est une appellation moins prestigieuse, mais j’ai beaucoup apprécié la production du Domaine Lucien Crochet. Deux blancs à base de sauvignon blanc au nez expressif aux notes exotiques et à la bouche bien équilibrée. Petite préférence pour la cuvée Le Chêne Marchand 2008. Les rouges à base de pinot noir ne sont pas mal non plus, notamment la Cuvée Prestige 2005, un vin à la puissance élégante qui offre des arômes de fruits noirs avec des notes épicées.

 

Le Roc des Anges Segna de Cor 2009 On passe au Sud de la France avec le Domaine Le Roc des Anges situé dans le Roussillon. J’y ai découvert le vin au meilleur rapport prix-plaisir de ma dégustation, le Segna de Cor 2009 vendu à 17 francs. Un vin charmeur à la bouche veloutée de fruits noirs et de chocolat. Avec un peu plus de puissance, le Vieilles Vignes 2008 du même domaine offre une belle complexité aromatique. Mon coup de coeur de la soirée a été pour l’Hermitage blanc 2010 du Domaine Belle au nez de bonbon anglais et une bouche complexe avec des notes minérales. A 66 francs la bouteille, c’est un vin que l’on réserve plus pour des grandes occasions. Beaucoup de plaisir aussi avec les deux Crozes-Hermitage du même producteur. La Cuvée Louis Belle 2009 et le Roche Pierre 2006 partagent un nez confituré et une bouche dense. Je termine sur quelques notes de plaisir avec deux Champagnes de la Maison Ruinart, un blanc de blanc fin et aérien aux parfums de fruits blancs et un rosé aux arômes de fruits rouges.

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.