Dégustation Mathieu Vins 2014

Comme chaque fin d’année, la maison Mathieu Vins à Aclens organise au Lausanne Palace une dégustation de vins avec la présence de quelques très bons vignerons de France.

Domaine de Terrebrune, Bandol Après avoir commencé ma dégustation par quelques vins blancs de Bourgogne qui me semblaient avoir une voilure un peu réduite par rapport au prestige de leur terroir et à leur prix, j’ai abordé mon producteur préféré de cette soirée, le Domaine de Terrebrune à Bandol. Celui-ci proposait un vin rouge et un rosé. Le vigneron Reynald Delille nous demande par commencer par le Bandol rouge 2010. Le nez est charmeur et complexe entre fleurs rouges et fruits noirs. La bouche offre une densité élégante dominée par les fruits noirs et une longue persistance. On se demande quelle impression pourrait faire un rosé qui doit suivre un vin de cette qualité. Rassurez-vous, il a su se faire une belle place. Sa robe est rose pâle, mais son nez est très expressif avec des parfums de bonbon anglais, de pamplemousse rose et de fruits rouges. La bouche est grasse et élégante sur des arômes de fruits rouges. Deux superbes vins à moins de 30 francs qui feront forte et bonne impression en bouche lors de ces repas de fin d’année.

Domaine Gourt de Mautens, Rasteau  La deuxième bonne impression de la soirée revient au Domaine Gourt de Mautens à Rasteau. Elle commence d’abord avec un blanc 2011 qui regroupe une dizaine de cépages. Cette réintroduction d’anciens cépages à d’ailleurs contraint le vigneron à sortir de l’appellation Rasteau, aussi bien en ce qui concerne les blancs que les rouges. Cela en vaut cependant la peine en bouche avec une belle complexité en bouche. Nous goûtons ensuite le rouge 2011 au nez expressif de baies des bois et de fleurs rouges. La bouche est élégante. Un peu plus de complexité et de notes végétales dans le millésime 2009 qui offre par ailleurs les mêmes arômes que le 2011.

 

Château Brown, Pessac-Léognan J’ai terminé la soirée à une table regroupant plusieurs Bordeaux de fort belle facture. Dans le millésime 2005, j’ai beaucoup apprécié le Château Clauzet, un Saint-Estèphe cru bourgeois au nez charmeur de fruits noirs. J’ai aussi bien aimé le Château Brown 2005 qui proposait quelques notes de liqueur de cassis au nez, alors que la bouche était ronde et agréable sur une trame de fruits noirs. Ces deux Bordeaux prêts à boire et avec 10 ans d’âge sont proposés pour une trentaine de francs, ce qui me semble un bon rapport prix-plaisir pour des bouteilles de cette région. Mention bien également pour un Château Gombaude-Guillot 2006, un Pomerol biologique et élégant, ainsi que pour le Château Malartic Lagravière 2008, le meilleur vin de cette série qui offrait une belle complexité aromatique sur une trame ronde de fruits noirs, avec il est vrai un niveau de prix un peu plus élevé juste au-dessus des 50 francs.

Références

Mathieu SA, Chemin du Coteau 29A, 1123 Aclens, http://www.mathieuvins.ch/
Domaine de Terrebrune, 724 Chemin de la Tourelle, 83190 Ollioules, France, http://www.terrebrune.fr/
Domaine Gourt de Mautens, Route de Cairanne, 84110 Rasteau, France, http://www.gourtdemautens.com/
Château Clauzet, 33180 Saint-Estèphe, France, http://www.chateauclauzet.com/
Château Brown, 5 Avenue de la Liberté, 33850 Léognan, France, http://www.chateau-brown.com/
Château Gombaude-Guillot, 3 Chemin les Grandes Vignes, 33500 Pomerol, France, http://www.chateau-gombaude-guillot.com/
Château Malartic Lagravière, 39-67 Avenue de Mont de Marsan, 33850 Léognan, France, http://www.malartic-lagraviere.com/

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.