Dégustation Saint-Emilion Vinum 2017

Ce mardi 7 février, le magazine Vinum et l’Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion organisaient une dégustation à l’Hôtel Richemond à Genève. Avec une trentaine de domaines présents, cette manifestation constituait une excellente occasion de découvrir les excellents vins d’un vignoble qui se trouve à une bonne distance de notre Suisse Romande. Alors que l’on imagine de grandes propriétés, la moyenne des domaines compte entre 7 et 15 hectares.

Ayant accès à la première partie qui était réservée aux « professionnels », j’ai pu participer en début d’après-midi à un atelier de dégustation sur le terroir de Saint-Emilion présenté par Rolf Bichsel. Outre une approche historique, géographique et philosophique de cette appellation, cet atelier fut surtout l’occasion de déguster quelques bouteilles du millésime 2012 que l’on ne retrouvera pas ensuite sur les tables des châteaux présents. Un peu difficile de faire un podium sur les six vins dégustés, mais je mettrais en évidence le Château Pressac, un vin d’une belle complexité et à la bouche soyeuse. Côté puissance, c’est le Château Fleur Cardinale qui m’a le plus impressionné avec son nez charmeur aux notes de fleurs rouges et de chocolat. Une mention enfin pour le premier vin dégusté, le Château La Tour Figeac, un vin gourmand où le côté « cerise » du Merlot s’exprimait en de multiples variations.

Dégustation Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion

J’ai ensuite passé mon après-midi à naviguer entre les tables des différents châteaux qui proposaient à la dégustation leurs millésimes 2013 et 2014. Si ces derniers ne sont pas très considérés, j’ai eu beaucoup de plaisir à apprécier les différents vins et j’ai fait honneur à mon statut d’amateur en ne recrachant qu’un minimum ;O) Outre le plaisir du vin, ce genre de manifestation m’offre surtout celui des rencontres et c’est donc un mini-portrait de trois châtelains (et de leurs vins) que je vous propose de parcourir. Une petite remarque générale tout de même : le millésime 2016 a été exceptionnel, pensez à en faire des réserves dès que les vins seront disponibles en primeur.

Dégustation Association des Grands Crus Classés de Saint-Emilion

Honneur aux dames, je débute par ma rencontre avec Sophie Foucade. Elle est propriétaire du Clos Saint-Martin, un mini-domaine d’à peine 1,33 hectare qu’elle a réussi à conserver lorsque sa famille a vendu les domaines des Château Baleau et Les Grandes Murailles à la famille Cuvelier. On devine que cette vente a été un déchirement pour quelqu’un qui est très attaché à la notion de transmission. Conseillé par le fameux Michel Rolland, le Clos Saint-Martin a la particularité de pratiquer une vinification qui met les raisins dans des barriques neuves dès le début de la fermentation. Cela donne, aussi bien pour le 2013 que le 2014 un vin au nez charmeur avec une bouche ample et élégante.

Une autre histoire de vieille famille bordelaise que celle du Château Grand-Corbin-Despagne, celle de la famille Despagne dont François Despagne représente la 7ème génération. Ce fut une discussion intéressante avec un homme qui se tient à l’écart des modes bordelaises de ces dernières années : pas de consultant en micro-oxigénation, pas de recherche du classement Parker ou de montée à l’abordage du marché chinois. Côté vins, cela donne des vins élégants et droits, où l’aspect cerise du Merlot se décline plutôt en version griotte, associée à des notes gourmandes de baies des bois.

Vous ne serez pas le premier à dire à Alain Château qu’il a un nom prédestiné, même s’il n’est propriétaire du Château Yon Figeac que depuis une dizaine d’années. Ancien industriel, Alain Château s’est reconverti dans le vin, d’abord dans le Val de Loire puis à Bordeaux. Une expérience intéressante où il est passé de plusieurs centaines d’employés à une PME d’une dizaine de personnes. Même s’il se repose sur la compétence de ses collaborateurs, l’avis du propriétaire reste primordial. Les millésimes 2013 et 2014 sont tous les deux des vins charmeurs dont j’ai apprécié l’amplitude en bouche avec des sensations gourmandes de fruits rouges et de baies de bois.

Références

Château de Pressac, 33330 Saint-Étienne-de-Lisse, http://chateaudepressac.com/

Château Fleur Cardinale, Lieu-dit Thibaud, 33330 Saint-Etienne-de-Lisse, http://www.fleurcardinale.com/

Château La Tour Figeac, 3 La Tour Figeac, 33330 Saint-Emilion

Clos Saint-Martin, http://www.lesgrandesmurailles.fr/

Château Grand-Corbin-Despagne, D244, 33330 Saint-Émilion, http://www.grand-corbin-despagne.com/

Château Yon Figeac, 3 Yon, 33330 Saint-Émilion, France, http://www.vignobles-alainchateau.com/

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.