Caves Ouvertes Cully Grandvaux 2014

Une petite ballade sympathique lors de l’après-midi de la première journée des caves ouvertes vaudoises 2014 m’a permis de rendre visite à quelques vignerons situés entre Cully et Grandvaux. Beaucoup de sympathie et de disponibilité… et des vins dégustés avec beaucoup de plaisir dans la majorité des cas.

Voici une liste des vignerons visités avec pour chacun le choix d’une bouteille ayant particulièrement retenu mon attention. L’après-midi commence à Cully avec une visite chez Mélanie Weber dont j’avais déjà apprécié lors d’un repas à l’Hôtel Lavaux de Cully le chasselas qu’elle vinifie spécifiquement pour cet établissement. Lors de cette visite, je mettrai en exergue son Calamin Les Luges 2012, un vin parfumé et avec une matière élégante dans bouche longue et minérale. En montant au hameau de Chenaux, je passe par la cave de Michel Bron & Fils, un petit domaine avec des étiquettes traditionnelles où j’apprécie plus particulièrement le Lutry 2012, un chasselas vinifié en barrique au nez puissant et floral. La bouche est ample avec des arômes de vanille associés à des notes minérales. Mais j’aurais pu aussi citer le Diolinoir 2011, un vin à la gourmandise fruitée sur une structure ample.

Dégustation Gilbert et Valérie Fischer
Dégustation avec vue au carnotzet de Gilbert et Valérie Fischer à Chenaux

Un peu plus bas sur le chemin de Grandvaux, se trouve le carnotzet de Gilbert et Valérie Fischer. Petit avertissement aux éventuels dégustateurs : méfiez-vous de cet endroit. Une fois que vous serez assis sur cette terrasse avec la vue sur le Léman, l’accueil de la famille Fischer et la longue liste des vins cultivés entre Lavaux et Coinsins à déguster, vous aurez de la peine à repartir déguster ailleurs. Puisqu’il ne faut choisir qu’un vin, je vais citer le Sémillon 2012, un cépage que l’on trouve rarement seul. C’est un vin ample, gras avec du fruit, plutôt tendance exotique. Je vais aussi citer les deux rouges de la Côté dégustés, Merlot 2011 et Valse des Papillons 2011, tous les deux associant arômes charmeurs et solidité.

J’ai quand même fini par quitter les Fischer pour faire un petit crochet par Grandvaux. J’y ai goûté un excellent Caberrnet Sauvignon 2012 de la Cave Duboux au nom poétique de « La Sueur des Vinches ». Un nez au fruité charmeur qui lui donne des petits airs d’Amarone. La bouche est dense et soyeuse. Selon le vigneron, le 2011 était encore meilleur ;O) Je termine cette journée à la Cave du Vieux Pressoir de Grandvaux. J’y ai notamment appréciéle Rocoline 2011, un assemblage équilibré entre Syrah-Gamaret aux parfums de fruits noirs et de fleurs rouges. La bouche d’une densité élégante joue la même partition avec des arômes de mûres si j’arrive à relire correctement ces notes d’un après-midi bien rempli. Mais le souvenir qu’il était vachement bon ne souffre aucun doute! ;O)

Références des vignerons mentionnés

Mélanie Weber, Place du Temple 2, 1096 Cully, http://www.mw-vins.ch/

Michel Bron & Fils, Route de Bahyse 4, 1091 Chenaux

Gilbert et Valérie Fischer, Route de la Cérèce 2, 1092 Belmont-sur-Lausanne, http://www.domaine-des-papillons.ch/

Cave Duboux, Place de la Forge 6, 1091 Grandvaux, http://www.caveduboux.ch/

Cave du Vieux Pressoir, Rocco Cantoro-Chappuis, Passage de la Voûte 2, 1091 Grandvaux

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*