La Désobéissance – Neuchâtel

Situé au coin de la zone piétonne entre la gare et la vieille ville de Neuchâtel, le restaurant La Désobéissance propose une cuisine bistronomique revendiquée qui s’est rapidement fait une bonne réputation chez les amateurs de gastronomie de la ville et du canton de Neuchâtel.

Le décor du restaurant La Désobéissance à Neuchâtel est celui d’un vieux bistrot boisé, modernisé par quelques touches plus modernes. La visite des toilettes est d’ailleurs conseillée pour bien s’imprégner de l’esprit un brin décalé des lieux. La carte propose un choix restreint mais varié qui, s’il se réclame de la bistronomie, affiche une jolie créativité plus proche de la gastronomie. Le restaurant propose à midi un menu à 21 francs que nous avons choisi. L’entrée donne le ton avec une assiette bien présentée d’un tartare juste poêlé au parfum de truffe élégant. La salade est fraîche, mais pas évidente à manger dans son verre. Beaucoup de plaisir ensuite à découvrir une paupiette à la fois savoureuse et moelleuse. Mention très bien pour tous les accompagnements : une purée relevée de fines herbes, des croquettes au fromage originales, comme les petits grains de curry qui viennent relever les légumes.

La carte des vins du restaurant La Désobéissance fait naturellement la part belle aux vins du canton de Neuchâtel, mais elle laisse également un peu de place à d’autres vignerons suisses. Nous avons bu « local » en commençant à l’apéritif par un Chasselas non filtré à la fraîcheur ronde et agréable, soulignée par des notes d’agrumes. Un grand moment de plaisir ensuite avec un assemblage de Gamaret, Garanoir et Pinot Noir du même vigneron. Un nez charmeur de fruits noirs (cassis) que l’on retrouve dans une bouche dense avec quelques sensations liquoreuses. Il a fallu d’ailleurs en recommander en cours de repas ;O)

Repas :
* Mini tartare de boeuf aux truffes noires, juste aller-retour, mesclun de salades
* Paupiette de boeuf lardée rôtie à la sarriette, jus corsé a la raisinée, mousseline de pommes de terre aux fines herbes, mêlée de légumes du moment, boules de gruyère panées
Boisson :
* 2 décis Neuchâtel Non Filtré 2014, Château d’Auvernier (apéritif)
* 5 décis Mosaïque, Château d’Auvernier
Service : professionnel, attentionné et sympathique
Prix : 98 francs pour deux personnes
En conclusion : Ce fut un excellent repas de midi à La Désobéissance avec un très bon rapport prix-plaisir, même si notre découverte plaisante des vins neuchâtelois a fortement contribué à faire gonfler la facture finale ;o) Un service sympathique et un cadre chaleureux complètent les atouts de ce restaurant sympathique où il peut être plus prudent de réserver.
Visite : un jeudi midi de fin février 2015, restaurant rempli à 60 %
Adresse : Désobéissance Bistronomie, Rue des Fausses-Brayes 19, 2000 Neuchâtel
Téléphone : 032 724 63 55
Horaire : fermé le lundi toute la journée et le dimanche soir
Situation : au bas de la rue de la Gare, parking du Seyon
Site Internet : http://www.desobeissance.ch/
Dans les environs :
* Bureau, Neuchâtel
* Mö, Neuchâtel

Mini tartare de boeuf aux truffes noires, juste aller-retour, mesclun de salades
Mini tartare de boeuf aux truffes noires, juste aller-retour, mesclun de salades
Paupiette de boeuf lardée rôtie à la sarriette, jus corsé a la raisinée, mousseline de pommes de terre aux fines herbes, mêlée de légumes du moment, boules de gruyère panées
Paupiette de boeuf lardée rôtie à la sarriette, jus corsé a la raisinée, mousseline de pommes de terre aux fines herbes, mêlée de légumes du moment, boules de gruyère panées

Soyez le premier à commenter

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.