Le Florymass – Carouge

31 juillet 2013

Dans un quartier de Carouge où les sièges de multinationales en verres côtoient quelques vieilles demeures et friches industrielles, le restaurant le Florymass se trouve d’un un contexte qui n’incite pas a priori à la réjouissance gourmande. Il y a pourtant quelques bons restaurants dans les environs et le Florymass en fait certainement partie.

Basa 2011

28 juillet 2013

Ce Basa 2011 est un vin blanc espagnol de la région de Rueda. Sa robe a une jolie couleur dorée. Le nez est initialement discret avant de révéler des arômes de fruits blancs avec des notes florales. La bouche est grasse et ample. Les sensations vanillées dominent en bouche, complétées par une touche de minéralité et un soupçon de carbonique en arrière bouche. Tout ceci fait de ce vin un compagnon tout à fait adapté à un plat de poisson à chair blanche ou pour un apéritif gourmand.

Bière Belhaven 80 Shilling

28 juillet 2013

La brasserie Belhaven située en Ecosse est une des plus anciennes en activité au Royaume-Uni puisqu’elle produit de la bière depuis 1719. Cette bière 80 Shilling a une robe de couleur caramel. Le nez est parfumé avec des notes de café et de fruit. L’amertume est présente mais agréable en bouche sur une belle complexité aromatique (caramel, fruit). C’est une bière plutôt légère (3,9 % d’alcool) qui est à la fois rafraîchissante et plaisante à déguster.

Saucisson sec de Savoie au beaufort, Henri Raffin

28 juillet 2013

Emporté comme pique-nique lors d’une randonnée estivale, ce saucisson au beaufort produit en Savoie par la société Henri Raffin a été très apprécié. La chair est plutôt du style tendre et se découpe facilement.

Bordeaux Clairet 2010, Le Grand Chai

27 juillet 2013

Le Clairet est une spécialité de Bordeaux qui se situe entre un vin rouge et un rosé. Ce millésime 2010 produit par Le Chai au Quai a une robe d’une jolie couleur rouge pâle. Le nez est charmeur avec des parfums de fruits rouges dominés par la griotte. La bouche est à la fois dense et fraîche avec un fruité agréable sans être trop envahissant. Un vin tout à fait recommandé, comme ses cousins du même type, pour ceux qui veulent boire un vin qui allie fraîcheur, légèreté et solidité sur un repas estival ou de la cuisine exotique.

Auberge de la Loue – Pringy

26 juillet 2013

!!! L’Auberge de la Loue à changé de propriétaires depuis mon passage. L’ancienne propriétaire de La Loue se trouve maintenant au restaurant de la Berra à Cergniat, juste à côté de Charmey. !!! Au calme dans un petit recoin de la verte Gruyère, l’Auberge de la Loue à Pringy est un restaurant dotée d’une jolie terrasse qui permet d’admirer le Moléson. Une bonne raison d’en faire l’objet d’une escapade gourmande à la recherche d’un peu de fraîcheur durant cette période caniculaire.

Buffet de la Gare de Céligny

25 juillet 2013

Un trajet vers Genève me donne l’occasion d’aller goûter la cuisine du Buffet de la Gare de Céligny, une des enclaves genevoises dans cette Terre Sainte où les cantons de Vaud et Genève sont entremêlés.

Bons restaurants et bistrots du 6ème arrondissement de Paris

20 juillet 2013

Quartier touristique s’il en est, avec St-Germain-des-Près et le parc du Luxembourg comme lieux importants, le sixième arrondissement de Paris regorge de restaurants dont la qualité culinaire varie fortement. En explorant les environs pour un petit séjour parisien, j’ai recensé quelques petites perles un peu plus à l’écart des grandes zones touristiques et qui devraient intéresser le gourmet concerné principalement par ce qui se passe dans son assiette.

Restaurant Toyo – Paris, France

20 juillet 2013

Ancien cuisinier de Kenzo, un portrait du chef par ce dernier occupe d’ailleurs l’entrée de l’établissement, le chef Toyomitsu Nakayama est la tête d’une brigade entièrement japonaise dans son restaurant Toyo, presque caché dans une petite rue du 6ème arrondissement de Paris, tant sa devanture est discrète.

Clarisse – Paris, France

19 juillet 2013

Le restaurant le Clarisse à Paris est un petit établissement proche de l’esplanade des Invalides. S’il ne renie pas ses origines japonaises, les bases du chef Sadaki Kajiwara sont principalement celles de la gastronomie française. Des bases qu’il interprète avec talent puisqu’il a été inscrit dans la liste des 100 chefs de demain dans l’édition de été 2013 du magazine Gault Millau.

1 2