Auberge Communale – Aclens

23 novembre 2011

!!! Le Chef Luc Parmentier a quitté l’Auberge Communale d’Aclens au début 2015. Il a été remplacé depuis par le Chef Julien Retler, ancien étoilé Michelin au Manoir à Morges. Le nouveau nom de l’établissement est La Charrue !!! L’Auberge Communale d’Aclens pourrait être une simple auberge de campagne comme les autres. Aux portes de Lausanne, Luc Parmentier, un ancien de chez Chevrier, Crisci ainsi que Wenger, et Nathalie Borne, meilleur sommelier romand 2003, ont pourtant pris l’option de proposer aussi une table de bon niveau à la hauteur de leur passé gastronomique.

Restaurant le Nonolet – Genève (fermé)

22 novembre 2011

!!!! Le restaurant le Nonolet à Genève a fermé depuis mon passage, remplacé par le Manhattan !!! A Genève, le Nonolet est un restaurant-lounge avec une décoration design et une offre à deux vitesses: une vraie carte des plats à midi et des tapas pour le soir. Fait amusant, ce restaurant qui a un frère jumeau à Saint-Gall, est une filiale de la banque privée Wegelin qui sponsorise par ailleurs la friandise accompagnant le café.

Auberge du Soleil – Bursins

19 novembre 2011

L’Auberge du Soleil de Bursins est un restaurant gastronomique mentionné dans les guides Gault Millau et Michelin. Il tenu depuis longtemps par Jean-Michel Colin, un ancien second de Girardet.

Café du Grütli – Genève

17 novembre 2011

Le Café du Gruetli est situé dans la maison des arts de la Ville de Genève qui comprend entre autres des cinémas et un théâtre. La cuisine proposée est en accord avec ce lieu artistique avec des plats où la présentation et le sens du détail ont leur importance.

Le Cygne – Publier, France

10 novembre 2011

Le restaurant le Cygne à Amphion Publier ne semble pas faire grand-chose pour se faire remarquer : pas de site Internet et une localisation discrète au rez-de-chaussée d’un immeuble banal des années 70. J’avais pourtant lu de bonnes critiques sur cet établissement que j’ai récemment visité lors d’une belle journée de fin d’automne.

La Picholine – Lausanne

9 novembre 2011

Si la cuisine de la Picholine à Lausanne n’est pas complètement provençale comme pourrait le laisser croire le nom du restaurant, elle accompagnera néanmoins votre voyage gourmand de parfums savoureux et divers. J’avais lu de bonnes choses sur ce restaurant et ma visite n’a pas déçu ces attentes. !!! Suite à notre visite le restaurant n’ouvre plus que le midi et ne servira plus d’alcool à partir de 2012. Dommage… !!!

1 2